Blocs

Comment définir un bloc?

Le Bloc est un emplacement unique défini sur votre réseau. C'est un emplacement où une seule locomotive ou un seul train peuvent se trouver. C'est aussi habituellement une section de rails sans aiguillage et comprenant au moins un point de détection de trains.

Le bloc est la partie essentielle de base de l'automation du réseau de trains dans Rocrail, et doit être configuré de bonne façon pour que Rocrail puisse lire et coordonner les différents modules de détection lorsque vous laisserez tourner votre réseau en mode autonome.

Sur le réseau, il y a trois éléments minimum pour définir et réaliser un bloc: deux sections de rails et un contact de rétro-signalisation placé au milieu. Lorsqu'une locomotive active le point de détection au milieu des deux rails, Rocrail reconnaitra la présence d'un train sur cette portion de rails.

L'utilisation de plusieurs contacts de rétro-signalisation donnera des résultats meilleurs et surtout plus précis.

Une meilleure solution est l'utilisation de deux contacts, dont un à la fin du bloc. Le bloc dans ce cas sera alors formé de cinq parties: rail, contact, rail, contact, rail. Le premier contact avertira Rocrail qu'un train entre dans le bloc, le deuxième que ce même train est arrivé.

3 contacts (un à chaque extrémité et un au milieu) peut forcer un train à arrêter au milieu du bloc plutôt que d'atteindre l'extrémité opposée. Un agencement plus complexe des contacts peut permettre le ralentissement à l'entrée d'un bloc et l'arrêt en son milieu.

Comment fonctionne un Bloc ?

Les blocs ne fonctionnent que lorsque vous êtes en mode automatique. Quand Rocrail tourne en mode automatique, toutes les locomotives sont assignées à un bloc, et on ne peut retrouver assignée par bloc qu'une et une seule locomotive à la fois.

Lorsque Rocrail fait tourner vos locomotives le long du réseau, le programme utilise les blocs pour se maintenir à jour et informé de leurs positions. Chaque bloc affiche le nom de la locomotive qui lui est assignée ou qui est en cours d'utilisation par cette locomotive.

Lorsqu'une locomotive en mouvement traverse un contact de rétro-signalisation in d'un bloc, un événement est activé qui renseigne Rocrail que le bloc maintenant occupied. Si Rocrail est en attente de cet événement (parce qu'il a envoyé une locomotive vers ce bloc), il affichera le nom de cette même locomotive dans le bloc. Si Rocrail n'attend pas du tout cet événement, il affichera alors GHOST dans le bloc et enclenchera une alerte de “Train fantôme”.

(Note: Cela causera probablement la mise en “power off” par Rocrail et stoppera le fonctionnement de tout le réseau, pour autant que vous n'ayez pas configuré votre réseau pour permettre les entrées de trains fantômes.)

Du moment que Rocrail essaye de faire rouler une locomotive d'un bloc vers un autre, il vérifiera que le bloc suivant est libre. Si c'est le cas, il affichera le nom de la locomotive dans ce bloc et activera l'envoi d'une commande mise en marche à cette locomotive.

Dès qu'une locomotive est en marche d'un bloc vers un autre, le nom de cette locomotive est affiché tant dans le bloc de départ que celui d'arrivée. Quand une locomotive active l'événement in dans le bloc de destination, Rocrail effacera le nom de la locomotive dans le bloc de départ. Ce bloc sera alors considéré comme libre et une autre locomotive pourra alors y entrer.

Important

Vous devez avoir au moins un bloc de libre sur votre réseau pour que Rocrail puisse avoir la possibilité de faire rouler une locomotive sur le réseau. Si votre réseau comporte 5 blocs, et que vous y assignez une locomotive dans chaque bloc, vous aurez alors occuper tous les blocs sans qu'il y en reste un de libre. Rocrail n'a dès lors aucune possibilité de choisir une destination.

Comment les blocs sont-ils liés ?

Les blocs ne peuvent pas fonctionner seuls. En effet, il faut définir des routes pour les relier entre eux.

Les blocs définissent les localisations physiques et géographiques de votre réseau, tandis que les routes définissent les chemins pour se rendre d'un bloc à un autre.

Une route relie deux blocs et définit les contacts que chaque bloc doit utiliser pour savoir si une locomotive arrive d'un autre bloc. Il est également utilisé pour définir les directions de tous les aiguillages qu'une locomotive emprunte pour se rendre d'un bloc à un autre.

Après avoir créé les blocs de votre réseau, vous devriez créer les routes qui les relieront tous entre eux. Après ce travail, il faut revenir à chaque bloc séparément et configuré les événements pour toutes les routes qui leurs sont assignées.

L'onglet Routes dans le menu Tables > Blocks montre la liste des routes que ce bloc utilise. Tour à tour il faut sélectionner chaque route et ensuite choisir le menu déroulant pour définir le contact pour l'événement in (ou autre selon la configuration). Ce menu reste vierge jusqu'à ce que vous définissiez les routes.

Comment les blocs utilisent-ils les contacts ?

Après avoir créé un bloc, vous devez dire à Rocrail quels contacts lui enverra des événements pour ce bloc. Cela se fait dans l'onglet Routes tab dans le menu Tables > Blocks.

Vous devez définir quels événements seront envoyer par chaque contacts sur le bloc d'origine.

Etat du Bloc

Couleur et état des symboles de Bloc
Bloc libre
Bloc réservé
Capteur d'entrée déclenché par une loco
Bloc occupé
Bloc acceptant BiDi-Loco
Bloc fermé


Fontes
Couleur Attributs Etat de la Loco
Bleu Gras Mode manuel

Personal Tools