User Tools

Site Tools


gca-wiodrive-fr

Centrale numérique compacte DCC WIODrive, booster ou contrôleur moteur.


Copyright Rob Versluis et Peter Giling


Description

WIODrive a été développé en premier comme un booster (WIOBoost), mais rapidement l'idée a changé pour en faire un centrale numérique.
Et pour développer cela, l'idée a émergé pour qu'elle soit également capable de contrôler une vitesse de moteur.
Et la puce pont en H L6203 sur cette unité fourni toutes ces options avec un maximum de 3,5 A.
Maintenant, en réglant facilement les bonnes configurations, WIODrive se comportera comme décrit:

  • Centrale numérique (une connexion d'un afficheur est également disponible)
  • Booster avec sa propre coupure de limitation de courant.
  • Contrôle de vitesse de moteur PWM.

Cette dernière option le rend utile pour remonter le contrôle de la vitesse de moteur, quand il est intégré dans une locomotive ou un tendeur à l'échelle G.

Le WIODrive complet n'est fondamentalement pas plus qu'un module ESP8266 D1, qu'un pilote de puissance L6203 et qu'un régulateur de tension.
La grande résistance dans le coin supérieur gauche est une résistance de 0,47 Ohm ou le courant est mesuré.
Le convertisseur standard A/N dans l'ESP n'est pas vraiment précis, mais parfaitement adapté pour cela.

Alimentation

Le connecteur pour le brancher est marqué PWR1.
L'alimentation doit être adapté à la bonne échelle, quand elle est utilisée comme booster ou centrale numérique.
Il y a quelques niveaux à considérer.
L'échelle N nécessite 12 - 16 Volt
L'échelle HO nécessite 15 à 20 Volt
L'échelle G, 1 et 0 nécessite 19 à 24 Volt
Il est conseillé de sélectionner la bonne tension pour le WIODrive.
L'alimentation n'est en effet pas inclue sur le WIODrive, pour garder l'unité aussi petite que possible.
Cette unité, avec une surface de seulement 56 x 50 mm, contient seulement des trous traversant de montage de composants, sans SMD.
Ce fait garantit la possibilité d'un kit disponible.


plus d'infos

Depuis que cette carte utilise le même firmware comme les autres unités liées à WIO, le concept complet
est expliqué en une seule page. https://wiki.rocrail.net/doku.php?id=arduino:wio-fr

Centrale numérique

Quand WIODrive est configuré pour le DCC, cela fournira les commandes de locomotive aux rails, avec un maximum de courant d'approximativement 3A.

Booster

En fait c'est la même fonction que celle de la centrale numérique, mais les impulsions viennent d'un autre WIODrive.
Le booster enclenchera sa sortie de rail, quand un signal DCC décent sera reçu.
Si le WIODrive est supposé être utilisé avec plus de 1,5 A continuellement,
il est nécessaire d'utiliser un refroidisseur sur la puce L6203.

Pilote de moteur

La sortie impulsion du D32 peut également être réglé comme PWM, qui contrôlera la vitesse du moteur connecté.
Le moteur est branché sur les borniers que les rails.

Protection de court-circuit

Le L6203 est fourni avec sa propre protection contre le courant et la température élevé.
Mais en pratique il y a de meilleurs chemins pour faire cela.
En particulier la réaction à un court-circuit sur les rails doit être plus rapide.
Le booster lui-même (comme la centrale numérique), devra se couper quand l'ampérage maximal sera atteint.
Ce maximum peut être changé dans les réglages Rocrail.
Après l'arrêt, le WIODRive attendra approximativement 5 secondes, et après essayera de redémarrer à nouveau.
Dans cette situation de court-circuit, les impulsions venant de la centrale numérique reste disponible, même quand la
centrale numérique elle-même trouve le court-circuit.
Le pont en H est contrôlé de cette façon par l'entrée activée, sans affecté éventuellement les boosters WIODrive connectés.

Multiple boosters

Le connecteur IBB du WIODrive est disponible pour la connexion d'un ensemble suivant -en tant que as Booster- WIODrive.
Les sections de rails, connectées à différents boosters, doivent être séparées avec au moins une coupure de rail sur les deux.
Le peu de temps qu'un train obtient l'alimentation de deux boosters, ce n'est pas un problème du tout.
Même la coupure pour Railcom est 100% en phase, entre les boosters.

Branchements

Se1 servo motor

C'est la broche 3 du connecteur au bord de la carte.
Remarquez s'il vous plaît le or(orange) et br(indication marron) correspondant aux couleurs des fils d'un servo.

Se1 - Se4 Servomoteurs

Se1 servomoteur
BrocheFonctionCouleur du fil
1 Implusion orange
2 +5V rouge
3 GND marron


ESC1

Un connecteur qui peut être utilisé pour contrôler un pilote moteur ESC, comme utilisé dans les voitures télécommandées, les bateaux et les avions.
Il peut être également utilisé pour un deuxième servo-moteur.
Pour les branchements voir SE1 au-dessus.
Note importante: Vérifiez s'il vous plaît la consommation d'alimentation de l'unité connectée, Il pourrait être de bien plus que les 0,5 A max disponible de WIODrive.

Hall1

Pour brancher un détecteur à effet Hall, monté quelque part dans une locomotive, pour compter les rotations d'un axe.
Peut être utilisé dans le futur pour le retour d'information dans le contrôle de vitesse de moteur.
Pas encore disponible.

IBB1

Bus Inter Booster.
Pour brancher le prochain booster .
Note importante: Toutes les unités WIODrive, qui sont interconnectés par ce biais, doivent avoir leur propre alimentation!

Cette connexion était prévue pour être utilisée comme connexion du booster.
Seulement le WIODrive et le WIOBoost peuvent être liés de cette façon.
BS1 est également utilisable pour piloter un booster universel comme le ORD-3 ou le ORD-VC-1.

Broche # fonction
1 ligne 1 DCC
2 ligne 2 DCC
3 GND

RC1

Une connexion au bus série standard, comme sur le GCA_PI01.
Jusqu'à là, utilisé pour brancher un détecteur RFID ID-12.
Les applications futures devraient être développées.
Elle est également utilisable pour brancher le détecteur d'identification de locomotive GCA214.

Configuration des broches RC1
broche # fonction
1 + 5V
2 GND
3 txd
4 rxd


IIC1

Le connecteur I2C standard.
Ce bus possède beaucoup d'options, qui jusqu'à maintenant, est utilisé seulement pour connecter un afficheur.
L'alimentation de ce connecteur peut être sélectionné entre 5V et 3,3V grace à Jp1.
Voir l'indication sur le circuit imprimé.

Configuration des broches IIC1 (I2C1)
Broches fonction
1 SDA
2 SCL
3 GND
4 5V / 3,3V


Ce type de connecteur est utilisé dans diverses cartes comme dans les unités GCA.
Mais les fonctions des broches ne correspond pas à 100% à un connecteur d'afficheurs I2C, qui ont été produits longtemps après que j'ai commencé à utiliser II2C.
Veuillez faire attention sur le +3.3V et la masse, ils devront être échangé dans le câble de branchement.


L1 Lumières

Quand il est utilisé comme un décodeur de locomotive (pilote moteur) dans un train à grande échelle, ces sorties fournissent
l'alimentation pour les éclairages avant et arrière.
Elles seront inversées avec la direction de la locomotive.
Les branchements sont à anode commune, comme sur tous les décodeurs de locomotives standard.
Les résistances sur la carte R6 et R7 autorisent un branchement direct des leds.
A votre convenance, il est possible d'utiliser différentes valeurs pour ces résistances,
donc la luminosité peut être adaptée à vos besoins.
La sortie maximale est de 0,5A, mais avec l'utilisation de résistances de 2.2 kOhm le courant de sortie sera au maximum de 10mA.

Configuration des broches L1
broche # fonction
1 + 5V
2 Lumières blanches avant
3 Lumière blanche arrière

OUT1

Le connecteur par évidence, où les rails ou le moteur (=mobile) devront être branchés.

Matériel

Remarques d'assemblage

Mettre tous les composants dans le même ordre que celle de la liste des composants, en incluant les connecteurs pour le LOlinD1.
Ne pas mettre le Lolin D1, il devra être programmé avant de toute façon
Lolin D1 devra être positionné avec l'antenne visible à l'extérieur de l'unité. Assurez-vous de bien fixer le VR1 avec le boulon de 3mm, et une rondelle supplémentaire de 3mm devra être placée entre la carte et le VR1,
pour éviter un court-circuit avec les pastilles du GR1.
Après la soudure de U2, inséré GR1 à la même hauteur, les trous de montage de U2 et GR1 sont alignés.
Cela permet de fixer l'ensemble complet avec un boulon à travers U2.
Le PWR1 doit être branché à l'alimentation. Après avoir mise en fonction l’alimentation, vérifier la tension de 5V & la masse sur les broches de U1 (broches proches de T2).
Si cette unité est supposée fonctionner comme booster, faire cette configuration sans le IBB1 connectée.

gca-wiodrive-fr.txt · Last modified: 2020/05/20 18:55 by phg